Follow me:

Nana, fausse princesse

Les petites filles sont douces, délicates, affectueuses, précieuses et un peu chouineuses. Les garçons sont bagarreurs, casse-cou, durs et turbulents.
Quand je pense deux minutes aux bons vieux stéréotypes sur les filles et les garçons, je suis quand même bien obligée de me demander s’il n’y a pas eu erreur sur la marchandise, et si c’est bien normal que ce soit une minette qui se cache sous la couche de ma princesse. Pardon, j’ai dit princesse ?
« Allô oui, le SAV des bébés ? Alors voyez-vous, il semblerait qu’il y ait eu comme une petite erreur à la livraison de notre colis. Nous avions commandé une petite fille douce, affectueuse, toute rose et qui sent bon, et au lieu de ça, notre spécimen est un vrai petit caillou, cascadeuse, qui n’aime rien tant que jouer au ballon et sauter dans la boue. »

Et oui, notre Nana est un vrai petit-garçon manqué, et en vrai… J’adore ça, et jamais de la vie je ne l’échangerais contre la même en version fille, toute-choupie-toute-mimi.
Alors soyons honnêtes, il y a quand même quelques petites choses qui trahissent la princesse qui est en elle (mais si, là-bas, tout au fond…)
  • Elle est complètement gaga, raide dingue, folle amoureuse de son petit papa chéri d’amour. Le Œdipe et son complexe, ils sont arrivés chez nous avec leurs gros sabots et font pas les choses à moitié. Et je les sens bien passer quand je rentre dans sa chambre alors qu’elle joue avec l’Homme, et qu’elle prend la peine d’arrêter toutes ses occupations pour me pousser dehors et me fermer la porte au nez en aboyant un sympathique « vas-t’en » ou « non pas toi ».
  • Elle ne supporte ni les couettes, ni les barrettes. Sauf quand on lui dit qu’on la trouve teeelement belle avec des couettes.
  • Elle se dandine et fait tourner sa jolie robe quand son papi, ses mamies ou n’importe qui d’autre a le bon goût de s’extasier sur sa tenue.
  • Elle voue un véritable culte à Ninnie (tu sais, la fiancée de Nickey)
P3294545
Faire pipi dans un pot à son effigie, c’est quand même le summum du chic.
  • Elle peut passer 2 heures à te servir du café et des petits gâteaux dans sa chambre, et ne sort pas de la maison sans Bébé et Bébé, Ninnie, Souris Musique, Nounours et Doudou. Avec un petit sac à langer rempli de couches vu qu’en ce moment ces petits gorets font rien qu’à cager dans leur couche (mais non l’apprentissage de la propreté ne la travaille pas, que vas-tu imaginer ?) Il faut dire qu’avec tout ce qu’ils s’enfilent comme jus d’orange, thé et café, ça ne m’étonne qu’à moitié…
0_1_2
Vous reprendrez bien une petite tasse de thé mon cher ?
  • Elle a une passion pour les chaussures (les miennes, de préférence très colorées et avec des talons) et les sacs à main. Mais pour ça, l’hérédité a dû être trop forte, on ne peut pas lutter contre la nature.
Sinon, pour à peu près tout le reste… on est très loin de la petite princesse douce et délicate.
Elle aime plus que tout escalader, courir très vite (en tous cas autant que ses minuscules guibolles de piaf le permettent, tout est relatif), sauter dans la bouillasse, taper fort dans un ballon.
Elle est téméraire, et rien ne lui fait peur.
Elle est dingue des camions, des avions, des hélicoptères et des pompiers.
C’est un vrai petit caillou, et elle est dure au mal, très dure. Quand elle tombe ou qu’elle se cogne, même fort, même quand ça nous fait sursauter, elle ne pleure pas, se relève, se concentre quelques secondes en pinçant les lèvres, et repart de plus belle.
Quand elle pète, ça ne fait pas des paillettes : elle dit pardon d’un petit air gêné, puis éclate de rire en hurlant « Trout Caca! »
A l’heure des dessins animés, entre Sam le Pompier et la Fée Clochette, elle choisit Sam, toujours.
Au magasin de jouets, elle se pâme devant les déguisements de pirates et de pompiers, et snobe les princesses et autres danseuses orientales.
Lorsqu’on a appris que j’étais enceinte, je n’avais pas de préférence pour le sexe de ce futur petit bout, et je trouvais des avantages à chacun des deux, fille ou garçon. Et on a eu une petite fille, forte, casse-cou, autoritaire, indépendante, un peu brute de décoffrage. On est bien loin des frou-frous, des bijoux qui brillent et des coiffures très étudiées.
Et cette petite fille-là, pour moi, pour nous, elle est juste parfaite. Elle me rend immensément fière et me comble de bonheur, à chaque instant. Et pour rien au monde je ne voudrais qu’elle soit différente. Pas d’un cheveu, pas d’un cri, pas d’une égratignure sur les genoux, pas d’une tâche de boue.
Heart shaped carving in a fence
Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

2 Comments

  • Reply Marie

    J en ai la larme à l œil

    24 avril 2014 at 7 h 42 min
    • Reply Marie DiaboloCitron

      Merci Marie, ton com me fait très plaisir

      12 mai 2014 at 13 h 31 min

    Leave a Reply