Follow me:

Journal de Nana #2

Salut les petits poulets !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Alors, comment allez-vous depuis le temps ? Bon vous l’avez peut-être remarqué, Maman est un peu moins présente sur son blog depuis quelques temps. La faute à son nouveau boulot paraît-il. Moi, tout ce que je vois, c’est qu’elle passe beaucoup moins de temps à aligner ses bonbons sur Candy crush, à me mitonner de bons petits plats et à gribouiller des tas de trucs sur ses dizaines de petits carnets, et beaucoup plus à travailler à son bureau, griffonner des copies en rouge avec un air exaspéré et lire un tas de bouquins où il y a marqué dessus « à partir de 12 ans ». Et puis évidemment, elle a beaucoup moins de temps à me consacrer, et ça c’est vraiment très pourri. Du coup, histoire de se donner bonne conscience, elle a déclaré que maintenant, j’étais une grande, et qu’il était grand temps que je commence à jouer toute seule. Alors que franchement, jouer toute seule, ça ne sert vraiment à rien. Qui va s’extasier sur mes puzzles et mes jolis coloriages ? Qui va avaler des litres de thé avec mes bébés, et leur changer la couche 36 fois par jour ? Qui va jouer avec moi aux Playmo, aux légos, ou profiter d’un bon petit Disney à la télé ? Ah ça, non, elle ne va pas s’en tirer aussi facilement. Si c’est ça être une grande, je crois que ça ne me tente pas tellement en fait. Et j’ai bien l’intention de bien lui coller aux basques et de lui pourrir la fin de ses vacances pour avoir essayé de se débarrasser de moi comme ça.

Tiens, d’ailleurs, en parlant d’être grande, je peux bien vous le dire maintenant, vu que Papa et Maman aiment l’annoncer fièrement à qui veut bien l’entendre : je suis propre. Et à voir leur mine réjouie quand ils en parlent, ça doit être un truc vraiment extraordinaire. Personnellement, je ne vois pas trop en quoi lâcher quelques crottes dans les toilettes relève de l’exploit, mais le fait est que ça leur procure un plaisir immense. Sont pas nets ces parents quand même… Après, je dois bien reconnaître que même si je leur en ai un peu fait baver, c’est quand même bien plus confort de se balader sans une couche humide et pendante dans son pantalon. Et à moi les petits culottes princesses et Hello Kitty (même si Maman avait juré que ça, alors là, jamais !). Du coup, par la même occasion, je suis propre aussi pendant la sieste. J’ai bien pourri les draps une ou deux fois, mais sinon ça se passe très bien. Par contre, pour la nuit, c’est hors de question, même si je sens bien qu’ils n’attendent que ça tous les deux. Se lever la nuit pour faire pipi, et puis quoi encore ? Et j’ai profité d’une gaffe de Maman pour bien leur faire comprendre. Je suis sûre qu’elle s’en est pas trop vantée de celle là. Un soir, elle a simplement oublié de me mettre ma couche, la truffe. Réveil hystérique vers 3heures du matin, grands cris, j’en avais collé partout dans le lit, jusque sur mon oreiller. Elle s’en est voulu de me voir comme ça couverte de pipi, j’ai eu droit à une toilette toute douce, un pyjama neuf et des draps qui sentent tout bon, le bonheur. Et je suis à peu près sûre qu’elle ne s’est pas rendormie de sitôt, à mon avis elle n’est pas prête de recommencer…

A part ça, j’ai bien fait ma rentrée à la crèche, je fais partie des grands cette année. Et c’est trop chouette d’être chez les grands. Avec mes copains Malo, Inès et Antonin, on fait les quatre-cents coups et on mène la vie dure aux petits. Maman et Papa, qui n’y connaissent rien du tout, me traitent de tyran ; ça n’a rien à voir, simplement il se trouvent que les autres aiment bien me suivre un peu partout et jouer aux mêmes choses que moi, je n’y peux rien. Après, il faut bien avouer que je suis peut-être un brin autoritaire, mais ça c’est dans mes gènes ils ne peuvent s’en prendre qu’à eux, non ?

Alors c’est moi qui décide quand on change d’activité, qui distribue les poupons et donne à manger aux petits quand on joue à la cuisine, qui conduis la locomotive du petit train dehors… C’est la belle vie, dommage que les nounous soient là pour mettre leur grain de sel un peu trop souvent !

Et puis quand même, il faut en parler : dernière lubie des parents, la politesse. Il sont obsédés par ces mercis et s’il te plaît. Comme s’il y avait de quoi en faire toute une histoire… A les entendre, je devrais leur dire merci dès qu’ils me donnent gracieusement un yaourt, un petit coup d’eau ou qu’ils me sortent un puzzle. Et ils sont tenaces les bougres, selon eux il faudrait même que ça vienne spontanément, sans qu’ils aient à me le demander. On peut toujours rêver. Alors je veux bien faire une petit effort pour des trucs qui ont vraiment de l’importance, genre Danette au chocolat, gâteau fourré à la confiture ou tartine de Nutella, mais pour une pauvre plâtrée de nouilles et une tranche de jambon sous vide, ils peuvent toujours se brosser. Il arrive même de temps en temps que je me fende d’un « s’il te plaît Maman/Papa chéri(e) » avec des yeux enamourés et un large sourire, ça les rend fous, ils sont dans tous leurs états. Normal, même si je les agace, ils sont dingues de moi.

Je fais quand même bien la petite fille modèle, vous trouvez pas ?

Je fais quand même bien la petite fille modèle, vous trouvez pas ?

Et c’est parce que je sais ça qu’en ce moment, je me permets un peu plus de choses que d’habitude : je réponds, je fais des caprices en hurlant très très fort, dans les lieux publics blindés de monde c’est encore plus sympa. Je désobéis, je n’en fais qu’à ma tête, je n’écoute même pas quand ils me parlent, et deux minutes après, je redeviens toute douce toute mignonne, je fais des câlins et des bisous en disant « désolée » d’un petit air penaud… Bref, je les rends mabouls !

Allez, je vous laisse, ça fait un petit moment que je n’ai pas fait de bêtise, Maman va trouver ça louche…

Je vous dis à bientôt les petits gars !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

2 Comments

  • Reply atalante astrid

    Je ne sais pas en quelle année tu es née mais j’ai la même impression que toi quant à mes vêtements. Pourtant quand j’y réfléchis je me dis que la mode a changé et que si ça se trouve j étais hyper à la mode à cette époque. Encore bravo pour ton blog. Je me régale de te lire.

    16 janvier 2015 at 19 h 08 min
    • Reply Marie DiaboloCitron

      Merci pour ce compliment qui me fait tres plaisir ! Je suis de 1984, tout juste 30 ans, et tu as raison, on était peut etre a la pointe de la mode a l’époque ! Que vont nous dire nos enfants dans 30 ans… 🙂

      18 janvier 2015 at 20 h 26 min

    Leave a Reply