Follow me:

Bonne fête Mamie et Mamie !

Oui, parce que chez nous, pas de surnom tout mignon, de Mamou, Maminou, ou Mamé. Ici, c’est Mamie et Mamie. De la même façon que les bébés s’appellent Bébé et Bébé, et tous les nounours Nounours. Ma fille est follement originale pragmatique.

Quand l’Homme et moi on attendait Nana, elles ont été les premières à nous dire, d’un air presque un peu offusqué, que Elles, elles ne seraient pas du genre à s’immiscer dans l’éducation de notre fille, ou à nous donner sans arrêt des conseils. Parce que tu comprends, c’est pas du tout ça le rôle d’une mamie. Sous entendu, on s’est déjà coltinés ta soeur et toi (oui, l’Homme et moi sommes tous deux pourvus d’une adorable petite soeur) on va s’arrêter là, merci.

Du coup, c’est à se demander quel miracle a eu lieu au moment de l’accouchement, étant donné qu’aujourd’hui ce sont les premières à nous assaisonner copieusement de « Ah oui vous faîtes comme ça vous ? », « Vous croyez pas que vous êtes un peu sévères quand même là ? » et autres « nous on ne faisait pas du tout comme ça… Mais c’est vous les parents hein vous faîtes comme vous voulez ! »

Elles sont terribles, incorrigibles, elles ont le don de nous agacer un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout

Quand elles refilent à nana des kilos de gâteaux en douce, croyant qu’on ne les voit pas faire. Oui, mais tu comprends, c’est tellement meugnon quand elle dit gâto…

Quand elles me foutent la honte avec leurs repas de gala tout trop-bon-tout-fait-maison à chaque fois qu’on vient déjeuner. « Oh, mais c’est trois fois rien ! » C’est ça, viens manger à la maison, je te décongèlerai une petite purée Picard avec 2 Knacki, tu vas te régaler, tu m’en diras des nouvelles…

Quand elles expliquent à Nana que non, elles ne peuvent pas lui donner un 30è bonbon crocro, parce que Papa et Maman ont dit non. Quels pourris ces Papa et Maman.

Quand elles laissent passer tout et n’importe quoi… « Oh non Nana, tu es un peu coquine quand même, on ne met pas des grosses claques sur la tronche à Mamie, même pour rigoler, huhuhu ». Qu’est-ce qui a bien pu se passer qui les a transformées à ce point en l’espace de 30 ans ? Parce qu’aussi loin que remontent nos souvenirs, elles n’ont JAMAIS été comme ça avec nous.

Quand tout à coup, on n’existe plus. Bah oui, parce que quand même, faut pas déconner, c’est nous leur enfant chéri, leur bébé d’amour, la chair de leur chair. Et sous prétexte que le petit grumeau fait des sourires trop choupi et s’agite dans tous les sens, elle prend toute la place, et c’est à peine si les mémés nous disent encore bonjour.

Quand elles prennent tellement en considération ce qu’on peut leur dire : « Mais on avait dit pas de cadeaux à chaque fois que vous la voyez ». Ce à quoi elles répondent, en tendant à une Nana survoltée un joli cadeau bien emballé avec moult rubans « Ah ça, non. Mais un habit / un livre / un tout petit Playmo avec un minuscule cheval, c’est pas un cadeau. »

Quand elles comptent les heures pendant lesquelles on leur confie Nana. Pour être bien certaines que l’autre Mamie ne l’a pas plus souvent, parce qu’il y a pas de raison hein, il faut être équitable. Et oui, elles s’adorent les Mamies, mais aiment bien quand même s’envoyer des petites piques, hop là, ni vu ni connu, et sont plus du tout copines quand il s’agit de choisir qui va garder Nana vendredi soir.

Oui, les Mamies sont parfois un peu pénibles et ont le don de nous enquiquiner. Mais malgré tout, il faut quand même bien le dire, on les aime très très fort.
C’est tellement beau, tellement fort, de voir sa maman et sa fille être si complices. Partager des rires, des secrets, des jeux.
C’est magique de voir ces deux personnes qu’on aime tellement et pour qui on ferait tout, s’aimer elles aussi si fort.
Je suis si heureuse de voir jour après jour a quel point Nana remplit leur vie. Si touchée de voir leurs yeux s’embuer quand on reprend la voiture a la fin d’un dimanche passés ensemble, ou quand on vient récupérer Nana après quelques jours de vacances.
J’aime voir leurs yeux qui pétillent et débordent d’amour quand Nana courre vers elles en riant.

Nana, elle, ce qu’elle aime, c’est les histoires lues blotties l’une contre l’autre, les après-midi a jouer a la dînette, a la poupée ou a n’importe quoi d’autre pendant des heures, les longues balades, ces gâteaux qui sont si bons (parce que c’est bien connu, les gâteaux de mamie sont toujours bien meilleurs que ceux de maman. De la même façon que pour l’Homme, tous les bons petits plats que tu pourras lui mitonner avec amour n’arriveront jamais a la cheville de ceux de sa moman cherie).Alors pour tout ça, merci Mamie et Mamie. Merci d’être là et de nous aimer si fort, de tellement lui donner.
On vous aime, très très beaucoup (cœur avec les doigts).

Saint-Valentin
Pour la fête des grand-mères,  on a le droit d’être super cucul la praline.
Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

No Comments

Leave a Reply