Follow me:

2 jours avec 18 Schtroumpfs. Et des même pas à moi !

Cette semaine, j’ai passé 2 jours loin des couches puantes, tatourts, crobisous et autres puzzles. 2 jours en voyage scolaire à Paris. Avec 18 adolescents de 15 ans en pleine puberté. 16 garçons et 2 filles, attention à l’overdose de testostérone.

2 jours de gras, de sucré, de chimique, de bonheur…Nous partîmes donc mardi matin à 6h de notre bled de bouseux charmante petite bourgade rurale à l’assaut de la capitale. De 6h à 7h, on a pris le bus et mangé des bonbons. De 7h à 10h30, on a pris le train, mangé des bonbons, des pains au lait avec du chocolat dedans, et des abricots secs (initialement prévus pour d’éventuels petits coups de mou, hum…). Et bu des litres de Fanta.
Le train avec une meute d’ados, c’est vraiment chouette : concours de blagues, d’imitation (sauf quand c’est toi qu’ils imitent et que tout le monde dit « ah oui c’est trop ça ! Là bof), fous rires. Tout le monde a bien rigolé. Excepté toutes les personnes du wagon qui n’étaient pas nous et s’étaient dit qu’elles finiraient leur nuit bien peinardes dans le train.
Bref, à 12h pétantes on a re-mangé, puis encore à 15h30 parce que le pique-nique était bof-bof quand même. On a grignoté jusqu’à 18h30, heure à laquelle on a dîné. Et du coup, vers 22h, quelques chips et morceaux de fromage parce qu’on avait bien encore un petit creux.
Vivre 48 heures avec des adolescents ruinera les 2 mois de régime pendant lesquels tu en as bien chié t’es régalée de soupelettes de légumes et yaourts natures. Oui, je t’entends d’ici… « De toute façon, c’est une question de volonté… » Que nenni ! Et oui, quand tu viens de boulotter un ourson guimauve gracieusement offert par B, D ne comprendra pas que tu refuses le mini-Lion qu’il te propose avec un grand sourire (et ça marche aussi pour J et ses Pringles et T et sa petite gorgée de Cocucolu, au goulot après 18 ados, c’est comme ça que c’est le meilleur). En tant qu’enseignante, je ne peux décemment pas me permettre de faire du favoritisme, tu le comprendras aisément.
Et pour faire vite, rebelote mercredi.Alors entre temps, on a quand même un peu visité et beaucoup marché : Panthéon, Jardins du Luxembourg, Pont des Arts, Tour Eiffel, Muséum d’Histoire Naturelle, Arc de Triomphe, Champs Elysées, Tuileries et Musée du Louvre. Et au pas de course s’il vous plaît !

 

trocadero

2 jours ponctués de bons mots et d’un peu de philosophie…

S, sur le Pont des Arts : J’aurais bien aimé mettre un cadenas et envoyer la photo à mon mec, mais ils sont super chers quand même les cadenas…
J : T’as qu’à faire un cœur avec tes doigts autour d’un cadenas, et moi je prends une photo d’un peu loin, il y verra rien.
S : Mais ouais, carrément !

A : Madame, j’en ai trop marre de marcher, j’ai mal aux pieds et je sens que j’ai des ampoules.
Bah oui A, mais quand on vous a dit « baskets », c’était pas un nom de code pour « petits escarpins compensés »…

T, sortant du Jardin des Plantes : Eh, un grand resto chinois !
Non T, ça, c’est la Grande Mosquée de Paris.

Moi : Alors vous voyez, là c’est l’Hôtel de Ville. D’ailleurs, quelqu’un sait qui est le maire de Paris ?
Silence, yeux vides.
T, une lueur soudaine dans les yeux et 4 profs pendus à ses lèvres : Ah si, le vieux là… De Gaulle !

Moi, en haut de la Tour Eiffel : Et vous voyez là-bas, au fond, c’est Montmartre.
R : Ah oui, je connais ! y’a un footballeur qui jongle sur les marches et les lampadaires !
Moi : Oui c’est vrai, et puis il y a surtout la Basilique du Sacré-Cœur, et la…
D : Ah ouais, je le connais ce type, j’ai vu un reportage sur lui à la télé !
Footballeur 1 – Jésus 0

Moi, au Louvre, devant les Noces de Cana : … Et le peintre Veronese a représenté sur ce tableau quelques personnages célèbres de son époque.
V : Ah ouais, génial ! Et y’a Sarko aussi ?

A un carrefour, rues barrées et policiers faisant la circulation, qui nous informent que François Hollande va passer en voiture dans quelques minutes. Les élèves sont en transe, on va rester pour voir ça.
J, bien fort : C’est con j’aurais du prévoir des caillasses ! Ou non, des Flamby, haha !
Là, prendre un air offusqué et se retourner en même temps que l’agent de sécurité sur la personne derrière nous. Avec un regard désapprobateur quand ledit agent nous regarde.
Bon, finalement, on l’a quand même vu baisser rapidement sa vitre et nous faire un petit coucou, notre Président ! Et voilà 17 photos de vitres teintées, et 1 d’une paire de lunettes et d’une main qui salue très très floue.

2 jours, et un petit bilan…

Grâce à un petit exposé au pied de la Tour Eiffel (voyage pédagogique quand même siouplaît), P nous apprend que Gustave Eiffel est le créateur de la Tour Eiffel, du porte-jarretelles et de quelques autres ponts. Il l’a vu sur Internet. Et ce qu’Internet dit, l’élève le croit, quoi qu’il arrive.

Au Louvre, les 4 profs sont en extase devant Le Radeau de la Méduse. Les élèves bof. Parce que le tableau avec « une meuf à poil » un peu plus loin semble leur plaire davantage. Ben oui, quand même, des types en train de caner sur un radeau, ça vaut pas une bonne paire de nichons.

louvre
Les ados, fins connaisseurs, apprécient beaucoup le style de Ary Scheffer…

Croiser Jack Lang dans la rue et entendre derrière soi une dizaine de « Salut c’est Jaaack ! » accompagnés de rires gras.

A la Comédie Française, le lustre de la salle Richelieu a suscité l’enthousiasme général. Le groupe de jeunes filles devant nous aussi. Antigone un peu moins.

K a failli emballer dans le train. Enfin, il aurait presque pu si les 17 autres marioles avaient arrêté juste une minute de lui faire des grands coucous, de lui demander si la fille était bonne, et de lui jeter des papiers de Carambar derrière la tête.

Nous sommes rentrés au lycée avec 8 loulous arborant fièrement un siouperbe bonnet Paris, et un total de 30 minis Tour Eiffel. Et zéro numéro de portable, dommage K.

tour-eiffel
Gustave Eiffel, célèbre créateur du porte-jarretelles, a aussi  conçu, dit-on,
cet étrange édifice métallique…

Allez, je me moque un peu, mais en vrai c’était quand même un weekend génial, plein de rires, de bons moments, de complicité et de bonne humeur. Et mes grands couillons, ben je les kiffe. Grave.

Petit débriefing en cours jeudi matin, on leur a demandé de nous raconter leur coup de cœur, la chose, s’il ne devait y en avoir qu’une, qu’ils retiendront de leur voyage :

  • 6 voyages dans le train
  • 5 kebabs mangés à Austerlitz avant de reprendre le train
  • 4 Tour Eiffel
  • 1 Champs Elysées
  • 1 Muséum d’Histoire Naturelle (fayot, va !)
Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

2 Comments

  • Reply floflo

    belle découverte que ce blog! 😉

    25 février 2014 at 18 h 44 min
    • Reply Babouche, Nana & moi

      Merci beaucoup ! Mon premier commentaire, ca fait chaud au coeur 🙂

      25 février 2014 at 19 h 40 min

    Leave a Reply