Follow me:

15 jours en Crète avec Nana (15 mois)

Le printemps qui s’installe, le soleil qui revient, les verres en terrasse et les journées passées dans le jardin, tout ça me donne des envies de vacances. Du coup, le temps d’une petite série d’articles, j’ai envie de revenir un peu sur nos vacances de l’été dernier. Nos premières vraies vacances en famille, loin, au soleil : 15 jours à découvrir la Crète au mois d’août.

P8073571

Où qu’on va ? On voulait du soleil, la mer, de belles balades, de la bonne bouffe, un minimum d’exotisme (enfin tout est relatif hein, comprendre qu’on préférait éviter Oléron et La Grande Motte) et pas trop d’heures de vol, car il s’agissait du premier grand voyage de Nana. La Grèce nous a donc semblé être une destination idéale : on avait d’abord penché pour les Cyclades, mais notre choix s’est finalement porté sur la Crète, car nous avions un peu peur du trop grand nombre d’heures passées sur les bateaux pour aller d’île en île.

Âge : Nana avait 15 mois. Ce qui veut dire qu’elle marchait depuis 3 mois. Ça, c’est ce que dit la Maman trop fière de voir sa progéniture se gameller tous les trois pas marcher d’un pas assuré à tout juste 1 an. Pour de vrai, elle marchait vraiment bien depuis ses 13 mois, donc c’était encore tout frais.

Combien de temps ? 15 jours

Comment ? En avion. 3h30 de vol de Toulouse à Héraklion, ce qui nous semblait être très raisonnable pour un premier vol. Cette partie du voyage a été, comment dire… Mémorable. Du coup, cela fera l’objet d’un prochain article, pour que tu puisses connaître tous les fabuleux détails de ce voyage en avion.

Et sur place ? Les vacances où l’on reste 15 jours dans le même hôtel au bord de la plage, ça n’est franchement pas pour nous, et pour le coup, ce n’est pas Nana qui allait changer nos habitudes. Mais pour ne pas non plus trop la déboussoler, nous avons décidé de couper la poire en deux : nous avons loué une voiture et réservé 3 hôtels à l’est, au centre et à l’ouest de l’île, afin de voir le plus de choses possible tout en évitant les trajets trop longs en voiture.

P8063534

 

La Crète avec un bébé de 15 mois

Nous l’avions lu un peu partout, et ça n’a fait que se confirmer de jour en jour lors de ces vacances : la Crète est la destination idéale avec un jeune enfant. Ou presque…

les +++

  • les Crétois raffolent des bébés, ils sont vraiment très gentils avec eux (et avec nous aussi du coup !), et Nana était ravie d’être au centre de toutes ces attentions. Il faut dire qu’avec ses bouclettes blondes, ses yeux bleus, ses « coucou » et les bisous qu’elle commençait à envoyer à tout va, elle a fait sensation ! En gros, un bébé attire tout de suite la sympathie, ce qui permet d’ouvrir bien des portes et de nouer le contact très facilement avec les gens du cru.
  • Il y avait des lits parapluie dans tous les hôtels dans lesquels nous sommes passés, et des chaises hautes dans quasiment tous les restaurants.
  • On peut trouver de grand supermarchés très facilement, où il y a tout pour les bébés : couches, laits, les mêmes que l’on connaît en France même s’il y a un peu moins de choix dans les marques. Idem pour les petits pots, mais avouons-le, pour ça il n’y a pas beaucoup de choix : du coup, après trois jours à manger des petits pots veau et petits légumes pas très ragoûtants, Nana a très vite marqué une nette préférence pour la moussaka et les délicieux légumes crétois. Le vrai plus, c’est qu’on trouve aussi à tous les coins de rue des mini supermarchés, ouverts jusqu’à très tard le soir, et qui ont toujours un ou deux articles pour bébé dans leurs rayons, même si du coup on n’a pas l’embarras du choix. Mais vraiment idéal pour dépanner.

P8093707

les —

  • En fait, il y en a surtout un : comme je suis rien qu’une feignasse de prof, on n’a pas trop le choix dans la date (huhu) pour nos vacances : nous sommes donc partis en août. Et au mois d’août en Crète, il fait très chaud. Vraiment très chaud. Moi qui suis un poil frileuse, je n’ai jamais sorti le gilet de la valise, même le soir, même quand on était davantage à l’intérieur des terres. Il faut donc bien adapter la garde-robe de bébé : petits vêtements en coton très légers et qui ne collent pas à la peau, chapeaux en permanence, lunettes de soleil, T-Shirts anti-UV et écran total au moins toutes les deux heures. On avait aussi toujours dans le sac à langer un brumisateur pour la rafraîchir

P8063529

P8093790

A prévoir :

  • Tout ce qu’il faut pour lutter contre la chaleur, donc : vêtements, chapeau, lunettes, crème solaire, brumisateur, un biberon d’eau à trimbaler dans un petit sac isotherme si on ne veut pas le jeter une demi-heure plus tard. On avait aussi toujours sur nous un paréo qu’on mouillait à l’eau froide et dont on se servait pour recouvrir la poussette à l’heure de la sieste, ça permet à bébé de se reposer dans une petite bulle de fraîcheur, ce qui n’est vraiment pas du luxe !
  • Pour nous, ça a été poussette ET porte bébé. Et je pense que les deux sont vraiment indispensables : la poussette pour les balades dans les belles villes crétoises, idéal pour se reposer et piquer un petit roupillon pendant que Papa et Maman jouent les prolongations à la terrasse d’un restaurant. Et le porte-bébé, parce qu’il y a beaucoup d’endroits où la poussette n’est même pas envisageable : en ventral pour dormir un peu ou en dorsal pour profiter du paysage pendant une rando, on a utilisé notre Ergobaby quasiment tous les jours, mais ça j’en reparlerai dans un prochain post.

P8043440

  • On a testé, à l’occasion de ces vacances, le maillot couche. On en avait acheté deux chez Piwapee, et on n’a pas regretté notre achat ! Nous allons à la piscine tous les mercredis avec Nana, et du coup cela revient bien moins cher que les couches jetables. Ces couches sont très solides, elles tiennent bien et sont trop jolies ! Validé, donc !

 

P8043421
 

Des vacances à notre rythme…

On a le gros avantage que Nana soit un bébé très facile, qui n’est pas à une demi-heure près pour manger, et s’endort à peu près n’importe où et n’importe quand. Du coup, on a pu profiter pleinement de nos vacances, en trouvant un rythme qui convenait à tout le monde, et en alliant repos et découverte de l’île.
Voilà comment étaient rythmées à peu près toutes nos journées :
  • Réveil matinal, bien évidemment. On prend notre temps, puis on prend la voiture pour notre destination du jour.
  • Pendant ce trajet, Nana en profite pour faire une petite sieste.
  • A nouveau une petite sieste dans la poussette pendant qu’on est en train de déjeuner, ou pendant qu’on visite ou qu’on se balade, ce qui nous permet de profiter pleinement de l’après-midi.
  • Retour à notre hôtel en fin d’après midi, dernière sieste si besoin dans la voiture pendant le trajet retour, mais ça n’est pas arrivé souvent. Détente pour la fin de la journée, on profite de la piscine.
  • On a le plus souvent dîné à l’extérieur de l’hôtel, car on aime beaucoup tester une nouvelle adresse chaque soir. On pensait que c’est ce point qui poserait le plus problème, or chaque soir, Nana a pris son biberon tranquillement, a profité du début de soirée avec nous plus ou moins longtemps selon son état de fatigue, et s’est endormie dans sa poussette entre 8h et 8h30, donc sans changer grand chose à ses heures habituelles. Mon étole sur la poussette pour être à l’abri de la lumière et des moustiques, et nous pouvions profiter de la soirée aussi longtemps que nous le souhaitions, pendant que Nana dormait paisiblement. Alors il va sans dire qu’on n’a pas mis les pieds dans les boîtes et les endroits branchés, mais ça tombe bien, ce n’est pas du tout ce qu’on attendait de ces vacances : des petits restaurants tranquilles et à l’ambiance familiale, c’était parfait.
P8013217
P7313135
Des vacances comme nous les souhaitions, donc, entre détente et découverte, tout était parfait.

 

Notre périple

J1 à J5 : l’est de l’île. Nous avons pu découvrir Agios Nikolaos, Spinalonga (l’île des Lépreux), le plateau du Lassithi, Ierapetra.
J5 à J10 : 6 heures de route pour rejoindre l’ouest de l’île, qui est réputé pour être extrêmement touristique. Pourtant, jamais nous n’avons rencontré une foule de touristes, et des endroits bondés de monde. Moins par exemple qu’en Croatie où nous étions deux ans plus tôt. De ce côté de l’île : La Canée, le lagon de Balos et la presqu’île de Gramvoussa, les superbes plages d’Elafonissi et de Phalassarna, une petite randonnée dans les gorges de Samaria.
J10 à 15 : le centre de l’île avec la vieille ville de Rethymnon, Agia Galini, Argyroupoli et le lac Kournas.

 

Un programme assez riche donc, mais sans jamais passer des heures en voiture, et qui nous a permis de découvrir les merveilles de la Crète d’est en ouest.

 

Quand est-ce qu’on mange ?

La gastronomie crétoise, tout un programme ! Cette cuisine mérite bien sa réputation, et nous nous sommes régalés pendant ces 15 jours, entre spécialités locales et poissons frais, un délice !
Et idéal avec un bébé : Nana commençait à très bien manger les morceaux, et s’est régalée de moussakas, de poissons, de viandes en sauce, de délicieuse crudités et surtout de succulents melons et pastèques, qui nous ont été servis après chacun de nos repas (avec un petit verre de raki !).

 

Quelques bonnes adresses ! 
Voici trois restaurants que nous avons particulièrement appréciés pour leur cadre et leur tranquilité ! Mais l’avantage est que nous n’avons mangé QUE dans des bons restaurants ! La cuisine est toujours goûteuse et l’accueil charmant, même à tout petits prix.

 

Le Lemon Tree Garden, à Rethymnon : un déjeuner à l’ombre en terrasse, sous la fraîcheur agréable des citronniers. Un petit havre de calme et de sérénité au milieu de cette ville bouillonnante. Les prix sont plus de raisonnables et les plats vraiment délicieux. Et le petit sorbet citron maison offert en dessert… Humm !!
lemontree

 

Plateia, un petit restaurant derrière la mosquée, avec vue sur le port. La terrasse est très agréable et les deux gérants qui sont francophones vraiment accueillants et sympathiques ! On y mange très bien, pour pas très cher. Nous sommes restés bien longtemps sur cette terrasse, malgré la chaleur, à boire du raki et déguster des pastèques et des glaces maison offerts par nos charmants serveurs !
plateia
Au vieux moulin, à Argyroupoli : un charmant petit village dans les terres, un déjeuner en terrasse, à l’ombre, avec en fond sonore le bruit de mille et une cascades… Un petit coin de paradis ! Nous avons mangé de la viande cuite à la broche vraiment délicieuse et bon marché, mais c’est ce cadre si agréable que l’on retiendra le plus.
vieuxmoulin

 

Nos hébergements 

Nous avons donc séjourné dans 3 hôtels différents. Nous aimons habituellement les adresses assez simples, mais pour ce voyage avec Nana, nous nous sommes payés le luxe de séjourner dans des hôtels très agréables, tous avec climatisation et piscine, et vraiment confortables.

 

L’Hôtel Hermès à Agios Nikolaos. Magnifique, très bien situé à 5 minutes à pieds du port et de tous les commerces. Il possède une très agréable piscine d’eau de mer et les meilleurs buffets qu’on ait goûtés, toujours très variés et délicieux.
hermes

 

Le Creta Palm, tout proche de la grande ville de La Canée. Notre chambre était en fait un petit appartement, avec un coin cuisine vraiment très pratique. Cet hôtel est idéal pour les familles, avec ses deux piscines et son ambiance très sympathique, dans une rue bordée de restaurants et petites boutiques. Et des mojitos à tomber par terre !
creta

 Le Rimondi Grand Resort & Spa, à Rethymnon. En réalité, il est à quelques kilomètres de Rethymnon, dans les terres, au milieu d’une forêt d’oliviers et avec une superbe vue sur la mer. Incontestablement, c’est le plus beau des trois, même si les services ont de temps en temps laissé à désirer, mais cela est sans doute dû au fait que c’est un hôtel qui a à peine un an, encore en rodage. Une très bonne adresse malgré tout !

rimondi

Alors, envie de tester la Crète avec un bébé ? En tous cas, nous, ce voyage nous a juste donné envie de voyager en famille, encore et encore…

A venir très rapidement : Nos 10 coups de cœur et endroits incontournables en Crète, avec plein de jolies photos !

P8113889

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

8 Comments

  • Reply Lunad

    Il y a encore 1h je me demandais « Crète ou pas Crète cet été ? »… Voilà le topo, moi 30, lui 34, bourlingueurs toulousains qui avons voyagé dans le monde entier, à 2, et voilà que Poupette est arrivée dans nos vies cette année…
    On prévoit de partir 15 jours en Août 2015 (pas le choix non plus… Grrr). Elle aura 15 mois… (cet été à 3 mois, elle a fait une semaine en roulotte, une en camping-car)
    Autant dire qu’il ne manquait que la lecture de ce blog pour entériner la décision. Je nous projette dans chacune des lignes que j’ai lu… (Ergobaby compris !)

    MERCI donc, grâce à vous à nous la Crète !!!
    (enfin dès que l’homme aura parcouru le blog lui aussi. Je prends les billets !)

    16 novembre 2014 at 16 h 20 min
    • Reply Marie DiaboloCitron

      Mais oui, foncez, vous allez vous régaler !! C’est les vacances parfaites avec un bébé de cet âge, vraiment ! Bon voyage à vous 3 alors 🙂

      16 novembre 2014 at 20 h 29 min
      • Reply Lunad

        Merci ! Je n’avais pas vu votre réponse. Et meilleurs voeux pour 2015 !
        Nous avons pris les billets… reste plus qu’à se dévider sur le périple et réserver des logements sympas ☺

        4 janvier 2015 at 23 h 39 min
  • Reply Lunad

    Un petit coucou en direct de Rethymnon… avant-dernier jour de notre périple de 3 semaines avec notre puce de 15 mois… du PUR BONHEUR !
    Merci car votre blog nous avait convaincu de partir pour ces 3 semaines de rêve en famille.
    Je viens de le relire et nous retrouve parfaitement dans votre voyage !
    Nadège

    15 août 2015 at 22 h 49 min
    • Reply Marie DiaboloCitron

      ton petit message me fait vraiment très plaisir, et je suis ravie que vos vacances en famille se soient si bien passées ! vivement les prochaines alors 😉

      28 août 2015 at 13 h 02 min
  • Reply pauline

    Bonjour,
    Tout pareil, super envie de partir au mois d’août cet été avec petite louloute de 18 mois mais peur de la chaleur vu le nombre de réactions dans notre entourage (« quoi, vous êtes fous, vous allez mourir de chaud, Luce ne va pas profiter », etc.etc.). Vos petites filles respectives n’ont pas trop souffert de la chaleur… ? Je suis à deux doigts de réserver les billets 🙂 🙂

    6 janvier 2016 at 17 h 30 min
    • Reply Marie DiaboloCitron

      Honnêtement Nana n’a pas tellement souffert de la chaleur… Après évidemment on recherche l’ombre, pas de plage sous la canicule, protection +++ vêtements lunettes et crèmes, la faire beaucoup boire, et on avait choisi des hotels climatisés. Et avec tout ça, rien à dire tout s’est très bien passé ! Une destination que je te conseille vraiment avec ta petite puce en tous cas, tiens moi au courant !!

      17 janvier 2016 at 21 h 11 min
      • Reply Peggy

        Love those tags with the word art. I'm also loving your gratitude chllneage. I guess I've never thought to be thankful for the negative in my life but now you got me thinking :)Ok off to go download your WA, have a great night.

        15 novembre 2016 at 4 h 41 min

    Leave a Reply